Perdre du poids avec plaisir ! Index du Forum
Perdre du poids avec plaisir !
Ce forum est ouvert pour toutes personnes qui désire perdre du poids avec soutien, partage et bonne humeur
 
Perdre du poids avec plaisir ! Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Dr Weil: le régime anti-inflammatoire ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Perdre du poids avec plaisir ! Index du Forum -> Passeport Santé -> Nutrition -> Dr Weil: le régime anti-inflammatoire
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Admin Murielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 5 216
Localisation: oise picardie
Taille: 156
IMC: 34.1
Points d'appréciation: 4 364
Prénom: Murielle
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Jan - 15:28 (2012)    Sujet du message: Dr Weil: le régime anti-inflammatoire Répondre en citant

Dr Weil: le régime anti-inflammatoire
 




En bref
Perte de poids
Bénéfice secondaire : ce n’est pas le but visé.
Choix d'aliments
Une bonne variété
En pratique
Moyennement facile à suivre
Attention
  • Les dosages recommandés de suppléments pourraient ne pas convenir à certaines personnes.
  • L’apport en fibres suggéré peut être trop élevé pour des gens souffrant de troubles intestinaux.



Les originesLe Dr Andrew Weil est certainement l’un des plus grands promoteurs de la médecine intégrée en Amérique du Nord. Diplômé de la prestigieuse Faculté de médecine de l’Université de Harvard, il est aujourd’hui professeur de médecine et directeur du programme de médecine intégrée à l’Université d’Arizona.
Cet Américain est respecté par de nombreux professionnels de la santé.
Sur son site Web, très fréquenté, il prône la prévention en mettant de l’avant des solutions simples et naturelles, comme l’alimentation.

Ces dernières années, l'homme s’est particulièrement intéressé au vieillissement.
Lorsqu’il a atteint la soixantaine, il dit s'être rendu compte, avec un certain étonnement, à quel point chacun vieillissait non seulement différemment, mais aussi à un rythme variable. « Même si le vieillissement est incontournable, il existe un large éventail de choses que nous pouvons faire pour garder notre corps et notre esprit en bonne santé tout au long de notre vie », affirme-t-il.
Tout comme plusieurs autres chercheurs et professionnels de la santé, le Dr Weil croit que l'inflammation est l’une des causes communes des maladies. Il a donc mis au point un régime alimentaire qu'il qualifie d’« anti-inflammatoire ».
Le Dr Weil est l’auteur d'une dizaine de livres très populaires, dont trois ont été traduits en français. Dans sa dernière parution, Healthy Aging, il détaille ce qu’est le régime anti-inflammatoire. Il y présente aussi ses cinq autres clés pour vieillir en santé : la prévention médicale, les suppléments, l’activité physique, le repos et le sommeil, et le toucher et la sexualité.
Les grands principes
 
Les objectifsLes grandes lignes
Le régime anti-inflammatoire privilégie une alimentation semi-végétarienne qui s’apparente au régime méditerranéen.
Il réduirait l’inflammation qui, de façon anormale, se forme dans l’organisme, en partie à cause de mauvaises habitudes alimentaires, notamment une diète trop riche en acides gras saturés (viandes et produits laitiers gras) et trop faible en acides gras oméga-3 (poissons).
Il n’est pas question ici de réduire l’inflammation normale survenant à la suite d’une blessure, mais plutôt d’inflammation chronique. Un aspect important du régime consiste à équilibrer l'apport quotidien de protéines, de glucides, de lipides et de fibres.
Recommandations générales
  • Manger une grande variété d’aliments.
  • Inclure le plus d’aliments frais possible.
  • Réduire au minimum la quantité d’aliments raffinés et de malbouffe.
  • Manger en abondance des fruits et des légumes.

Les glucides
Selon les recommandations du Dr Weil, l’apport quotidien en glucides devrait être de 160 g à 200 g pour les femmes adultes et de 240 g à 300 g pour les hommes adultes, ce qui doit représenter de 40 % à 50 % de l’apport calorique quotidien.
La majeure partie de ces apports devrait provenir de produits à faible charge glycémique, le moins raffiné et transformé possible. Les produits céréaliers à grains entiers ont généralement un index glycémique relativement bas, tout comme les pâtes alimentaires cuites al dente. Le Dr Weil conseille également de limiter la consommation de sucres concentrés et d’aliments faits à base de sirop de maïs, riche en fructose.


Ce que sont l’index et la charge glycémiques
L'index glycémique permet de classer les aliments en fonction de l’élévation du taux de glucose sanguin qui survient après qu’on les ait consommés. Concept relativement nouveau en nutrition, la charge glycémique complète à merveille l’index glycémique, car elle tient compte de l’effet « antiglycémiant » des fibres alimentaires ainsi que la quantité de glucides et de fibres dans une portion. La charge donne donc la quantité de glucides dits « disponibles » dans une portion : le total de glucides dans l’aliment moins la quantité de fibres alimentaires.
Tandis que l’index glycémique donne la mesure de la qualité des glucides, la charge glycémique considère la quantité de ces glucides dans l’aliment, ce qui est plus précis. Pour plus de détails, consulter notre fiche L'index et la charge glycémiques.
Glucides à index glycémique élevé
(à limiter)

Index glycémique
Maltose (bière)
110
Glucose
100
Pommes de terre au four ou frites
95
Purée de pommes de terre, riz instantané, miel
90
Corn Flakes
85
Céréales sucrées, friandises chocolatées, soda sucré, sucre blanc (saccharose)
70
Banane, raisins secs, jus d’orange industriel
65
Biscuits secs, pain blanc
55
Glucides à index glycémique bas
(à privilégier)

Index glycémique
Flocons d’avoine, riz brun complet, pain complet, petits pois, patate douce
50
Jus d’orange frais, jus de pomme nature, haricots rouges
40
Pâtes cuites al dente, yogourt, orange, pomme, poire
35
Lait, céréales de son, pêche, pois chiches
30
Fructose, chocolat noir
20
Soya, arachides, abricots
15
Laitue, tomate, poivron, ail, oignon
10



Les lipides
Dans le régime anti-inflammatoire du Dr Weil, le total des gras ne doit pas dépasser 30 % des calories quotidiennes.
Il devrait être réparti comme suit : 25 % provenant d’acides gras saturés, 25 % provenant d’acides gras polyinsaturés, 50 % provenant d’acides gras monoinsaturés.
Afin d’arriver à de telles proportions, des aliments comme le beurre, la crème, le fromage, les viandes grasses, la peau des volailles, l’huile de coco et de palme ne devraient être consommés qu'à l’occasion.
On y retrouve une grande quantité d’oméga-3 (saumon, sardine, noix de Grenoble, graines de lin, oeufs oméga-3). L’usage de l’huile d’olive et de canola est aussi encouragé. On restreint la consommation d’aliments contenant beaucoup d’oméga-6 (huile de tournesol, de soya, de maïs et de carthame).

Les protéines
Le régime anti-inflammatoire d'Andrew Weil préconise environ 80 g à 120 g de protéines chaque jour, ce qui représente 20 % à 30 % des calories ingérées dans la journée.
Ces protéines doivent provenir, en large partie, de végétaux et, dans une moindre mesure, du poisson, des produits laitiers faibles en matières grasses et des produits à base de soya.
La viande est à éviter autant que possible. Ses matières grasses jouent un rôle pro-inflammatoire. Le poulet devraient aussi être consommé avec modération parce qu’il contient des acides gras oméga-6.

Les fibres
Le Dr Weil recommande, chaque jour, 40 g de fibres. Pour y arriver, il faut manger beaucoup de fruits et de légumes.
Les céréales à déjeuner peuvent être aussi un bon choix, si on les choisit avec un minimum de 4 g de fibres par portion.

Les phytonutriments
Plusieurs milliers de phytonutriments ont été découverts dans le monde végétal et plusieurs centaines se trouvent dans les plantes comestibles.
On les appelle aussi composés phytochimiques ou encore polyphénols.
Certains d’entre eux, comme la quercétine, sont présents dans tous les végétaux : fruits, légumes, céréales, légumineuses, thé, etc.
D’autres sont plus spécifiques à certains fruits et légumes.
Par exemple, les anthocyanes se trouvent surtout dans les petits fruits colorés (bleuets, cassis, etc.), et les indoles, dans les variétés de choux.
L’activité antioxydante des phytonutriments contre les radicaux libres (auxquels nous sommes de plus en plus exposés) est reconnue.
Mais leurs effets biologiques, bien qu’encore mal cernés, vont bien au-delà de cet effet antioxydant.
Ces phytonutriments auraient, entre autres, la capacité de réduire les réactions inflammatoires.
C'est ce que vise le régime du Dr Weil avec une très grande variété de fruits et de légumes, et plus précisément les petits fruits, les oranges, les tomates, les légumes verts à feuilles et même le soya, le thé, le vin rouge ainsi que le chocolat noir.

Les suppléments alimentaires
Au-delà de ses recommandations alimentaires, le Dr Weil propose de prendre quotidiennement une multivitamine qui devrait notamment contenir 400 µg d’acide folique et 1 000 UI de vitamine D, mais sans fer et sans vitamine A (bêta-carotène). Selon lui, d’autres suppléments devraient aussi être pris, au besoin :
Menu type d’une journée
Repas du matin
Pain à grains entiers, grillé
Tofu brouillé assaisonné au curcuma
Orange

Collation : muffin aux grains entiers et canneberges
Repas du midi
Salade de légumineuses avec tomates et champignons
Chocolat noir
Thé vert

Collation : graines de soya rôties
Repas du soir
Saumon grillé
Macédoine de légumes frais
Riz brun
Vin rouge

Les mécanismes d'action
Allégués
Différents nutriments et micronutriments pourraient influencer à la hausse ou à la baisse les réactions inflammatoires.
Le sucre, par exemple, lorsqu'il se lie avec des protéines dans l’organisme, produit des composés pro-inflammatoires. Ce qui accélère le vieillissement des tissus.
Les aliments à charge glycémique élevée (les féculents raffinés et les sucres concentrés) augmentent aussi le risque d’inflammation.
En outre, le rapport élevé entre les oméga-6 et les oméga-3 dans la diète occidentale engendre la production de molécules pro-inflammatoire.
On estime qu’il est de 10/1 à 30/1, tandis qu'il devrait être idéalement de 1/1 à 4/1.
La plupart des gens consomment trop d’oméga-6 (l’huile de maïs, de tournesol, de soya) qui sont surtout présents dans les produits transformés.
Les aliments ou les groupes d'aliments ayant une action pro-inflammatoire devraient donc être évités ou consommés avec modération pour empêcher que surviennent certaines maladies comme les maladies cardiovasculaires, les maladies inflammatoires de l’intestin, la maladie d’Alzheimer, le cancer, etc.

Démontrés
Dans une étude publiée en 2006, on explique qu’une diète pro-inflammatoire (les féculents raffinés, les sucres, les gras saturés et trans, faibles en antioxydants, et les fibres provenant de légumes, les fruits et les grains entiers et pauvres en oméga-3) pourrait causer une activation excessive du système immunitaire inné très probablement par une production excessive de cytokines pro-inflammatoires.
L’immunité innée est la première ligne de défense des êtres vivants pour combattre les pathogènes et leurs toxines.
Une suractivation de l’immunité innée pourrait être en cause dans les maladies auto-immunes comme la sclérose en plaques, le lupus érythémateux, la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn, l’arthrite rhumatoïde, le diabète de type 1, etc.
Dans une autre étude, les gens dont l’alimentation se rapprochait le plus de la diète méditerranéenne avaient des marqueurs de l’inflammation plus bas que ceux dont l’alimentation s’éloignait de la diète méditerranéenne.

Dans le même ordre d’idée, des chercheurs ont révélé que la diète méditerranéenne entraînerait un taux plus élevé d’adinopectine, qui est associée à moins d’inflammation ainsi qu’à une plus grande sensibilité à l’insuline.
D’après une autre étude, les régimes alimentaires riches en fruits, grains entiers, noix, légumes et poissons étaient associés à des taux faibles de marqueurs de l’inflammation.
Les résultats de deux essais démontrent qu’une diète riche en grains entiers et de faible index glycémique peut réduire l’inflammation.
Enfin, de plus en plus de recherches démontrent l’effet anti-inflammatoire des acides gras oméga-3.
Les oméga-6 en excès, quant à eux, ont un effet pro-inflammatoire connu.
Avantages et inconvénientsSatiété et bien-être
Cette diète propose un apport très élevé en protéines et en fibres.
Elle comble bien la faim.
Elle procure un sentiment de satiété longtemps après le repas, ce qui permet de manger un peu moins sans souffrir de la faim.

En pratique
Les recommandations nutritionnelles proposées par le Dr Weil peuvent bien s’appliquer dans le cadre de vie actuel.
Il peut être difficile d’intégrer les protéines de source végétale et de mettre de côté la plupart des viandes.
Augmenter notre apport en fibres à 40 g par jour peut s’avérer aussi ardu.
La majorité d’entre nous en consomme en moyenne seulement 15 g par jour!
Si on apprécie le poisson, le tofu et les légumineuses, cette diète est relativement facile à suivre.
Sinon, elle peut sembler restrictive.
On peut s’adonner à la diète anti-inflammatoire à l’extérieur de chez soi si l'on choisit des restaurants qui servent du poisson ou du poulet.

Perte de poids

L’objectif principal de ce régime n’est pas la perte de poids, mais un vieillissement en santé.
Il peut quand même favoriser une perte de poids chez les gens qui, jusqu'alors, se nourrissaient d’aliments raffinés et de mauvais gras.

Attention
Le Dr Weil recommande un apport en fibres de 40 g par jour. Cette quantité peut être trop importante pour des gens souffrant de troubles intestinaux (syndrome de l’intestin irritable, colite ulcéreuse, diarrhée, etc.). Pour la plupart, il est recommandé d’augmenter graduellement son apport en fibres.
En plus de la diète, le Dr Weil encourage la prise de vitamines et minéraux. Cette recommandation pourrait ne pas convenir à certaines personnes. Le dosage doit en effet être ajusté selon les besoins. De plus, les effets de hautes doses de vitamine C, de vitamine E, de sélénium et de bêta-carotène sont controversés.
_________________

Réussissez, et je réussirai !!


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN Skype
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Jan - 15:28 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
coco
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Mar 2011
Messages: 2 257
Localisation: vendée
Points d'appréciation: 1 125
Prénom: coco
Féminin

MessagePosté le: Jeu 26 Jan - 18:56 (2012)    Sujet du message: Dr Weil: le régime anti-inflammatoire Répondre en citant

 merci pour ces different information sur les régimes
bizzzzzzzzz
_________________

je veux perdre du poids pour MOI


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:09 (2017)    Sujet du message: Dr Weil: le régime anti-inflammatoire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Perdre du poids avec plaisir ! Index du Forum -> Passeport Santé -> Nutrition -> Dr Weil: le régime anti-inflammatoire Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Flowers of Evil © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com